Les instruments de musiques les plus insolites

Les instruments de musiques sont nombreux. On reconnaît bien les usuels piano, guitare, violon, ou encore harmonica mais il existe pourtant d’autres instruments de musiques peu ordinaires encore méconnus de tous mais qui méritent pourtant d’être un peu plus sus. En voici quelques-uns.

Le glassharmonica

Le glassharmonica

Le glassharmonica

Le glassharmonica est un instrument de musique inventé par Benjamin Franklin. Il existe depuis 1976 et rappelle ces verres musicaux avec lesquels beaucoup aiment s’amuser à table en mouillant d’abord les doigts puis en frottant les rebords. En effet, le glassharmonica est composé de bols en cristal, en quartz ou en verre par plusieurs dizaines, entassés sur un axe horizontal rotatif, d’abord entraîné par une pédale, puis tardivement par un moteur électrique. Il n’y a plus ensuite qu’à mouiller ses doigts. Au tout début, le glassharmonica a suscité la frayeur car parait-il que les sons qui en émane provoquaient des réactions bizarres chez les animaux, engendraient des naissances prématurés et auraient même rendus des gens fous. Mais les craintes se dissipèrent peu à peu au fur et à mesure que des personnalités comme Marie-Antoinette ou Mozart, Beethoven mais encore Bach ont commencé à jouer du glassharmonica. Aujourd’hui encore, on peut entendre des notes de cet instrument dans des morceaux de Gorillaz, de Korn ou de Radiohead.


L'orchestre de légumes

L’orchestre de légumes de Vienne a été fondé en 1998. Il s’agit d’un orchestre qui joue d’instruments originaux que les membres désignent comme étant électriques organiques. En effet, l’orchestre de légumes, comme son appellation l’indique, utilise comme instruments de musique des bâtons de carottes, des peaux d’oignons, des flûtes carotte, de la rubharpe ou encore du concombrophone. 70 kg de légumes frais sont utilisés pour chaque concert. Ils sont façonnés et transformés en une quarantaine d’instruments de musique. Ensuite, à la fin de chaque concert, une soupe de légume est distribuée au public.

La guitare Pikasso

La guitare Pikasso

La guitare Pikasso

La raison de l’existence de la guitare Pikasso est une réponse à une particulière de la chanteuse Pat Metheny. En 1984, cet artiste a voulu avoir une guitare avec le plus de cordes possible. C’est alors que Linda Manzer s’est attelé à ce que cette demande soit concrétisée. La créatrice de la guitare Pikasso a passé deux ans de travail là-dessus. Il s’agit d’une guitare à quatre manches avec 42 cordes pesant un peu plus de 6,5 kg. En 1992, un deuxième exemplaire de la guitare Pikasso a vu le jour à la demande d’un autre chanteur mais la production de cet instrument s’arrête là.

La planche à laver

La planche à laver ayant été remplacé par la machine à laver il y a longtemps, des musiciens ne s’en sont pas encore défait en la recyclant en instrument de musique. Au sud des Etats-Unis, cet objet rythme les morceaux en conférant de bons sons. Il suffit de le racler à l’aide de dés à coudre, des ongles ou des cuillères. On en concevrait même aujourd’hui pour un usage musical exclusif.


La scie musicale

La scie musicale

La scie musicale

On connaît tous la scie ordinaire mais la scie musicale non. Il s’agit d’un instrument qui voit le jour en plein 19ème siècle pour l’animation des spectacles de vaudeville et de music hall. L’objet est assez compliqué à manipuler car il faut un savoir-faire particulier pour pouvoir en tirer des sons. En théorie, il faut s’assoir, bloquer la lame entre les deux jambes et une fois bien en place, courber la lame en forme de S. Prendre ensuite un archet de violon pour le frotter sur la scie et un son devrait s’en émaner. Il faut énormément de précaution pour la manier vu que la scie est un objet très dangereux. C’est sûrement une des raisons pour laquelle cet instrument de musique n’est pas courant, outre le fait que ce soit compliqué d’y jouer.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire