Top 5 des instruments de musique électronique

La musique électronique en passionne plus d’une personne. Pour celles qui ont décidé de commencer à en faire, il est intéressant de s’informer sur le matériel essentiel à utiliser pour ce faire. Il s’agit d’instruments de musique cultes et indispensables de musique électronique. Voici justement un top 5 de ces pièces à avoir absolument :

La boîte à rythme

 

La boîte à rythme

La boîte à rythme

Objet de passion et de fantasme des fanatiques de musique électronique, la boîte à rythme est un incontournable. On retrouve d’ailleurs des modèles cultes de cet instrument de musique qui ne sont autres que les Tr 808 et 909, signées Roland. Son fonctionnement est relativement simple. Il n’y a qu’à inscrire le beat sur la machine pour ensuite régler l’intensité et le tour est joué. Le premier modèle de boîte à rythme est paru en 1980 puis, le second modèle a vu le jour en 1984 en étant plus musclé. Ces deux instruments de musique électronique sont considérés comme les créateurs des sons de la techno et de la house. D’ailleurs, le morceau mythique Revolution 909 des Daft Punk ne s’est pas appelé ainsi par hasard. Aujourd’hui, pour les petits budgets, on peut se procurer une version numérique de boîte à rythme en optant pour la série AIRA de Roland.


Le Synthé Basse

Servant à donner les basslines surpuissantes nécessaires pour danser sur de la musique électronique, le synthé basse sera renforcé d’un séquenceur et d’un arpeggiateur. Ce sont toujours les modèles signés Roland qui ont l’approbation des producteurs en termes de synthé basse, à savoir le SH101. Ce dernier est simple d’utilisation, pratique puisqu’il est portatif, et dispose de tous les outils nécessaires pour lancer une ligne de basse. Cette machine est capable de se rapprocher des sons de l’acid house et est souvent utilisé par des célébrités de la musique électronique comme Rebotini ou Aphex Twin. On retrouve aussi l’Odyssey de ARP qui est plus lourd mais aussi plus robuste, ainsi que des modèles plus puissants comme Pro One de chez Sequencial Circuits ou TB 303 acidissime de Roland. Pour ne pas se ruiner dans une synthé basse, on peut également opter pour une émulation de ces synthé sur ordinateur via des logiciels comme Ableton. Le Puging Odyssey est gratuit et devrait aussi faire l’affaire.

Le Synthé à Nappes

Le synthé à Nappes sert à donner de l’épaisseur mais aussi à enrichir le son produit. Cet instrument de musique est sûrement le plus abordable des machines utilisées pour la musique électronique. On retrouve toutefois quelques modèles cultes comme l’ARP Solina String Ensemble qui est connu pour avoir été l’orgue ayant servi à créer le son de Depeche Mode. Le Korg Poly 800 est également idéal pour un style 80’s. Et pour remplir cette fonction à petit prix, on retrouve le Bontempi, un orgue pas cher des années 70 que l’on peut avoir pour 30 euros seulement.

Le Synthé Lead

 

Le Synthé Lead

Le Synthé Lead

Le synthé lead sert à jouer les mélodies. Bien évidemment, il existe plusieurs instruments de musiques versatiles qui peuvent assurer ce rôle mais les modèles cultes restent incontournables. On retrouve par exemple le Moog Prodigy, la pièce tant affectionné par Liam Howlett qui a donné le même nom à son groupe. Sorti en 1982, le Roland Juno 6 est aussi une référence même si à l’époque, l’instrument de musique n’était pas vraiment un succès.


La batterie électronique

La batterie électronique est évidemment un instrument de musique incontournable de la musique électronique. Inspirée de la batterie, les fûts et les cymbales sont juste remplacés par des pads à capteurs électriques qui jouent le rôle de déclencheur de son. C’est dans les années 70 que les premiers modèles de batteries électroniques sont sorties mais ce n’est que depuis les années 8à avec l’arrivée de la marque Simmons qu’elles sont devenues populaires. Le groupe Kraftwerk utilisait déjà une sorte de batterie électronique mais qui ne prenait pas en compte la force de frappe. La véritable démocratisation de la batterie électronique s’est faite dans les années 2000 avec plusieurs marques désormais disponibles sur le marché, à savoir Roland, Yamaha, Alesis et Ion audio. Cet instrument de musique se compose généralement des pads en caoutchouc ou en peau maillée au-dessus desquels sont placés les capteurs piézo-électriques appelés triggers ; du convertisseur qui se charge de transformer les signaux émis par les capteurs en signaux numériques ; d’un module qui peut être matériel ou virtuel selon les modèles et qui sert à déclencher le son sample ou synthétisé. Sur les batteries électroniques que l’on retrouve sur le commerce, le convertisseur est directement intégré au module. Une sortie MIDI permet toutefois la récupération du signal numérique pour l’usage d’un autre module de son. Pour la pratique de cet instrument de musique électronique, il faut aussi quelques accessoires indispensables comme la pédale de grosse caisse, les baguettes, la pédale de charleston électronique, la sonorisation ou le casque.

Conclusion

Bien sûr, il existe toutes sortes d’instruments de musique électroniques indispensables aux producteurs outre ceux de cette liste. C’est à chacun de s’adapter selon son type de musique et ses goûts personnels toutefois, ce top 5 comprend les pièces cultes et indispensables de ce genre de musique.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire